La perte du Permis de conduire peut coûter cher !

A compter du 1er septembre 2014, le renouvellement du permis de conduire en cas de non présentation de l’ancien titre sera désormais soumis à un droit de timbre dont le tarif est fixé à 25 euros.
Ce droit de timbre s’appliquera à toute demande de renouvellement, faisant suite à la perte ou au vol de l’ancien titre, adressé par voie postale (cachet de la poste faisant foi) ou déposé au guichet de la préfecture à compter de cette date.
Il ne sera pas tenu compte de la date de perte ou de vol de l’ancien permis de conduire pour déterminer l’application de ce droit de timbre. Les usagers pourront se procurer les timbres fiscaux soit dans un bureau de tabac, soit au guichet d’un centre des finances publiques, d’une trésorerie, ou d’un service des impôts d’une entreprise.
Ce droit de timbre s’ajoute à la taxe régionale de 27 euros (payable par chèque à l’ordre du régisseur des recettes, carte bancaire ou espèces).

Classes vertes toujours plus vertes

Ce n’est pas la peinture de la salle de classe qui est plus verte bien au contraire car le conseil municipal a décidé de donner un coup de jeune pendant les vacances aux locaux occupés par les enfants fréquentant les classes vertes et les murs jusqu’alors peints en vert sont devenus jaunes, un jaune gai et rayonnant. Par ailleurs Thierry Dubois et Albert Vieillefond ont changé le vieux soubassement marron qui avait plus de 20 ans et mal vécu l’humidité des murs. C’est donc un soubassement en agglo de fibres de bois compressé clair (identique à celui de la salle polyvalente) qui a été mis en place. L’ensemble est du plus bel effet et donne beaucoup plus de luminosité à la salle.
Simultanément un magnifique tableau numérique a été installé dans la classe offrant aux jeunes enfants le meilleur des nouvelles technologies. Merci à toute l’équipe éducative avec à sa tête Séverine Revollet, la FAL, les PEP qui ont obtenu les financements européens pour cette acquisition.
L’équipe éducative a pour objectif principal de concevoir, organiser et encadrer les sorties classes vertes au profit d’un public scolaire, prenant en compte le projet éducatif de l’enseignant. Cette équipe avait la lourde tâche de succéder à Jean‑Claude Chataur qui avait fait la notoriété des classes vertes. Après une année de transition en 2011 où l’on a constaté une baisse de fréquentation, les chiffres sont repartis à la hausse. Sur l’année scolaire 2013/2014 avec 1140 journées enfants et 59 jours de fonctionnement on retrouve pratiquement la fréquentation des bonnes années. Souhaitons que le rafraîchissement des locaux apporte une nouvelle dynamique aux classes vertes de Pandrignes.

Budget et fiscalité 2014

Le budget 2014 est un budget de transition ; en effet, le renouvellement du conseil municipal, élu fin mars, a impliqué un vote du budget 2014 dans un délai très court, ce qui n’ a pas permis de programmer de manière très fine les investissements.
Baisse régulière des dotations de l’État
Le budget de fonctionnement d’une manière générale ne subit pas de modification majeure d’une année sur l’autre. Néanmoins au niveau des recettes on note une baisse régulière des dotations de l’État qui représentent 50% du budget. Cette baisse atteindra environ 4% et se poursuivra malheureusement en 2015 et 2016 .

budget-fiscalite-2014
Commune de Pandrignes – budget et fiscalité 2014

Progression des dépenses au rythme de l’inflation
Au niveau des dépenses de fonctionnement on peut s’attendre à une légère progression de 2% sauf si des travaux d’entretien importants et non éligibles en investissement survenaient sur l’exercice.
Des investissements plafonnés en montants
Au niveau investissement la commune réalise obligatoirement ses projets en sollicitant des subventions essentiellement auprès du Conseil Général ; or ce dernier subit les mêmes contraintes budgétaires que toutes les collectivités, limitant et plafonnant ses subventions.
Pour les travaux concernant les bâtiments le plafond annuel de subventions est de 15 000 euros avec un taux de subvention de 25%, soit un investissement maxi pour l’année de 46 000 euros. Ce plafonnement oblige la réalisation du programme d’investissement sur 2 exercices si le programme dépasse 46 000 euros.
Au 1er janvier 2014 la commune disposait d’une trésorerie disponible d’environ 165 000 euros et l’endettement s’élevait à 5 441 euros (échéance finale avril 2016).
Au vu de la situation financière de la commune le conseil municipal a inscrit en investissement une somme de 155 000 euros. L’investissement majeur sera la réhabilitation de la cour mairie école (mur, clôture, enrobés) ; travaux dont le chiffrage est en cours. Simultanément des travaux significatifs sont à réaliser pour l’entretien du patrimoine communal (escalier du cimetière, fontaine de Courbiat, salle de classe, etc.) En contrepartie de ces travaux des subventions seront sollicitées auprès du Conseil Général.
Fiscalité stable en 2014
Comme annoncé la fiscalité locale 2014 n’a pas bougé avec des taux sans changement tant pour la commune que Tulle Agglo.

Site officiel de la commune de Pandrignes